L’Incomparable: sujet d’un Mémoire de maîtrise

28 mars 2012
Évènements
Partagez

“La conception de la création dans L’incomparable de J.R. Léveillé: une poétique de l’intertextualité fragmentée”
Mémoire de maîtrise par Julia Hains
Université Laval, 2011

Résumé
Depuis la parution de ses premiers romans à la fin des années soixante, l’écrivain franco-manitobain J. R. Léveillé a fait éclater les formes réalistes de la fiction, en ayant recours à des stratégies associées à la littérature postmoderne, dont l’intertextualité et l’écriture fragmentaire. L’utilisation de ces différentes stratégies est particulièrement manisfeste dans L’incomparable. Bien que présentée sous l’appellation générique d’éloge, cette oeuvre, publiée en 1984, s’inscrit indéniablement dans le registre de l’essai. La référence à la poétesse grecque Sappho apparaît comme un “prétexte” à l’exposition et à l’application d’une théorie sur l’écriture et, par extension, sur la création. Ce mémoire vise plus précisément à démontrer que l’intertextualité constitue le moteur de la création dans L’incomparable, dont le matériau de base est le fragment.
(c) Julia Hains, 2011

Lien pdf:

www.theses.ulaval.ca/2011/28667/28667.pdf