Jacqueline Blay lauréate du prix Champlain 2011 du Conseil de la vie française en Amérique pour Sous le ciel de la Prairie

20 avril 2011
Récompenses
Partagez

 

Communiqué                                                                                         Pour diffusion immédiate

Jacqueline Blay lauréate du prix Champlain 2011 du Conseil de la vie française en Amérique pour Sous le ciel de la Prairie

Québec (Québec) 14 avril 2011 – Les Éditions du Blé félicitent Jacqueline Blay, lauréate du prix Champlain (érudition) pour Sous le ciel de la Prairie. Publié aux Éditions du Blé en mai 2010, Sous le ciel de la Prairie est le tome 1 de son histoire du Manitoba français en cinq volumes. Le tome 2, Le temps des outrages, est attendu à l’automne.

Détentrice d’une maîtrise en histoire de l’Université du Manitoba, Jacqueline Blay a été réalisatrice à Radio-Canada avant de poursuivre une carrière comme analyste de programmes et de politiques au sein du gouvernement du Manitoba. Elle a été présidente de la Société historique de Saint-Boniface et de la Maison Gabrielle-Roy. Elle est auteure de l’essai historique L’Article 23 : les péripéties législatives et juridiques du fait français au Manitoba (1870-1986) au sujet de la crise linguistique qui a bouleversé la communauté franco-manitobaine et contribué à modifier le paysage constitutionnel canadien.

Le prix Champlain a été remis jeudi soir au Salon international du livre de Québec par Benoit Doyon-Gosselin, professeur adjoint, directeur de programme en Études littéraires (1er cycle) au département des littératures de l’Université Laval et président du jury du prix Champlain (érudition). Le jury, dont les autres membres étaient Estelle Dansereau, professeur et directrice du département de français, d’italien et d’espagnol à l’Université de Calgary et Serge Demers, directeur de l’École des sciences de l’éducation de l’Université Laurentienne (Sudbury) ont dit ceci de Sous le ciel de la Prairie :

Les membres du jury soulignent l’esprit de synthèse remarquable dont fait preuve madame Blay dans son ouvrage. Il convient également de mentionner que cette reconnaissance sert d’encouragement à l’auteure qui prévoit faire paraître quatre autres tomes qui traceront le portrait du Manitoba français. Ce premier tome suscitera certainement chez les Québécois un intérêt particulier à l’endroit des ces Canadiens français devenus aujourd’hui des Franco-Manitobains.

Le Prix Champlain a été créé en 1956 afin d’encourager la production littéraire chez les francophones vivant à l’extérieur du Québec, en Amérique du Nord, et a pour objectif additionnel de susciter, chez les Québécois, un intérêt particulier à l’endroit des autres francophones d’Amérique. La sélection du récipiendaire est basée sur la qualité et l’originalité de l’œuvre tant sur le plan de la forme que du contenu. Il y a deux categories, les ouvrages de fiction et les ouvrages d’édition. Vingt-et-un ouvrages d’érudition ont été déposés en candidature pour le pour le prix Champlain 2011.

Parmi les lauréats manitobains du Prix littéraire Champlain, notons les écrivains et les ouvrages suivants :

1971 – le père Antoine Champagne : La Vérendrye et les postes de l’ouest (Presses universitaire de   l’université Laval)

1977 – Marius Benoist : Louison Sansregret, métisse (Éditions du Blé)

1978 – Soeur Hélène Chaput (Manitoba) : Donatien Frémont, journaliste de l’ouest canadien (Éditions du Blé)

1979 – Gilles Martel, Thomas Flanagan et Glen Campbell : Poésies de jeunesse, Louis Riel (Éditions du Blé)

1988 – Ronald Lavallée : Tchipayuk ou le chemin du loup (Albin Michel)

1997 – Bernard Bocquel : Au pays de CKSB: 50 ans de radio française au Manitoba (Éditions du Blé)

2000 – Mention honorable : Simone Chaput : Le Coulonneux (Éditions du Blé)

2002 – J. R. Léveillé : Le Soleil du lac qui se couche (Éditions du Blé)

2009 – Mention honorable : Louise Duguay : Pauline Boutal, Destin d’artiste (Éditions du Blé)

2011 – Jacqueline Blay : Sous le ciel de la Prairie (