Genre: Biographies Essai

Pages: 240

Date de parution: 18 octobre 2006

ISBN (Papier): 9782921347914

Code: BLE94

ÉPUISÉ : Gabriel Dumont : Mémoires

Partagez

Auteur: Lise Gaboury-Diallo
Auteur: Denis Combet
Auteur: Gabriel Dumont

Nouvelle édition 2018 : Gabriel Dumont, Mémoires et Récits de vie 

---

« Nous avons quitté le Manitoba parce que nous n'étions plus libres et nous sommes venus ici, dans un pays encore sauvage, pour être libres. Et voilà qu'on veut encore nous ennuyer, nous faire payer pour nous laisser couper notre bois de chauffage. Bon, nous ne nous laisserons pas faire. » Gabriel Dumont, vers 1880 ou 1881

  Les Mémoires dictés par Gabriel Dumont et le Récit Gabriel Dumont, conservés aux archives de la Société historique de Saint-Boniface, sont publiés pour la première fois en une édition bilingue, française et anglaise. Ces deux manuscrits du fonds de la Société Historique Métisse sont des documents chargés d’émotion. Dans la plus pure tradition des mémoires, Gabriel Dumont, le général de Louis Riel, parle pour rectifier la version officielle des faits, souvent exagérée ou fausse. Au-delà de l’épopée de la Résistance des Métis du Nord-Ouest de 1885, c’est le rôle de Gabriel Dumont et son héroïsme supérieur qui ressortent. Avec cette nouvelle version de documents provenant des archives de la Société historique métisse, établie et annotée par le professeur Denis Combet de l’Université Brandon, le discours oral de Dumont, dicté à un tiers vers 1902-1903, est transformé en une écriture qui rétablit aux yeux de l’histoire l’honneur et la dignité d’un grand individu et de son peuple.

 

“We left Manitoba, because we were not free, and we came here, to a country that was still wild, to be free. And now they want to bother us again, to make us pay for cutting firewood. Well, let’s not let them have their way.” Gabriel Dumont, around 1880 or 1881

  The Memoirs as dictated by Gabriel Dumont and Gabriel Dumont’s Story, conserved in the Société historique de Saint-Boniface archives are published here for the first time in a bilingual French-English volume. These two manuscripts from the Société Historique Métisse collection are emotionally charged documents. In the best tradition of memoirs, Gabriel Dumont, Louis Riel’s General, speaks in order to correct the official version of events, which was often exaggerated or untrue. Beyond the epic events of the 1885 North-West Métis Resistance, it is the role of Dumont and his superior heroism that stand out. With this new transcription of historical documents from the Société historique métisse archive collection, established and annotated by professor Denis Combet of Brandon University and translated by professor Lise Gaboury-Diallo of the Collège universitaire de Saint-Boniface, Dumont’s oral account, dictated around 1902-1903, is transformed into a written text that re-establishes for history the honour and dignity of an individual and of a people.

Lise Gaboury-Diallo

Professeure, critique, auteure, Lise Gaboury-Diallo est l'une des plus importantes figures de la littérature franco-canadienne, tant par ses œuvres de création que par ses essais critiques, ses collaborations anthologiques et d'envergure historique et sa participation à des colloques internationaux. Lauréate du Prix de poésie de Radio-Canada, deux fois récipiendaire du Prix Rue-Deschambault, elle était finaliste au Prix des lecteurs de Radio-Canada et au Prix Émile-Ollivier pour son recueil de nouvelles, Lointaines (2010) et au Prix des lecteurs Radio-Canada pour Les enfants de Tantale (2011), son second recueil de nouvelles. Elle devient membre de l'Ordre du Canada pour son apport à l’éducation, à la littérature et à la promotion de la francophonie manitobaine en 2017.

--

Article d'Estelle Dansereau Se déplacer par les mots : l'oeuvre de Lise Gaboury-Diallo dans Liaison #165

--

ENTREVUE AVEC LISE GABOURY-DIALLO (2015)

--

Lise Gaboury-Diallo nommée Chevalier de l'Ordre des Palmes académiques du Consulat général de france 

Lise Gaboury-Diallo membre de l'Ordre du Canada

Denis Combet

Né à Marseille (France) en 1955, Denis Paul Combet s'est toujours intéressé aux récits autobiograpiques et aux récits de voyage des XVIIe et XVIIIe siècles. Depuis son arrivée au Canada en 1975, il a enseigné à l'Université du Manitoba, au Collège universitaire de Saint-Boniface et à l'Université de Victoria (Colombie-Britannique). Il est, depuis septembre 2001, professeur à l'Université de Brandon au Manitoba.

Gabriel Dumont

Gabriel Dumont, né à la Colonie de la Rivière-Rouge (Saint-Boniface, Manitoba) en 1837, est mort à Bellevue (Saskatchewan) le 19 mai 1906, des suites d’une crise cardiaque. Il vivait alors sur la propriété de son neveu Alexis Dumont. Il fut enterré à Batoche par le père oblat Julien Moulin, là où une vingtaine d’années plus tôt il avait défendu avec courage, aux côtés de Louis Riel et des siens, les territoires métis de la rivière Saskatchewan-Sud, contre les forces canadiennes menées par le général Middleton.