Genre: Poésie

Pages: 138

Date de parution: 19 septembre 2019

ISBN (Papier): 9782924915004

ISBN (PDF): 9782924915011

à deux degrés du paradis

Partagez

Les carnets de mythologies appliquées - deuxième carnet

Auteur: Bertrand Nayet

Acheter ce livre

Lisez les deux vers en exergue ! Si le poème d’Uvavnuk, en exergue du premier des Carnets de mythologies appliquées, fut l’étincelle à l’origine du triptyque, les deux vers de l’humaniste Louise Labé qui débutent ce deuxième carnet sont, eux, un constat dressé sur ce que toutes ces sorties de moi vers autrui et vers le monde me permettent de récolter. Voici donc le deuxième carnet, celui de l’éternel travail du présent qui me façonne et que je façonne en retour.

Les carnets de mythologies appliquées sont trois recueils de poésie écrits et illustrés par Bertrand Nayet qui présentent une grande richesse de tons, de thèmes et de références. Ce sont des mythologies historiques, des voyages à travers les époques, des séquences d’ères révolues jusqu’au présent. Maintes remémorations de la vie, d’étrangeté et aussi d’intégration ou absorption culturelle, philosophique et sociale... Un ensemble parfois chevauché dans ses emportements et dans lequel divers personnages et narrateurs figurent adroitement dans de nombreux « ailleurs »; inventions lyriques, poétiques et surnaturelles puissantes.

***

" Bertrand Nayet, avec ce deuxième volet de sa trilogie des Carnets de mythologies appliquées, va se tourner vers lui, il va réfléchir en poésie sur les événements de sa propre vie. Il nous transmet dans ses mots les effets que ces petits ou grands moments de sa vie ont eus sur sa personne, sa personnalité, sa famille, tout en essayant de trouver des liens entre lui, et l'éternel.
J’aime le caractère et l’intensité qui se dégage de ses textes, sa poésie permet de poursuivre, d’avancer et de progresser dans la vie. Bertrand Nayet nous offre une poésie achevée et il nous permet d’approfondir notre chemin dans son imaginaire, dans son œuvre et aussi dans son génie de la langue et la poésie.
Un recueil de poésie qui m’a vraiment conquise et qui n’a rien à envier au premier volet, car tous les deux sont des chefs-d'œuvre." 

Martine Lévesque pour le blogue littéraire Les mille et une pages de LM

 

*** 

EXTRAIT 

dessin d’un objet trouvé

un mur de miroirs

actionnés par des servomoteurs

c’est ingénieux

 

je le dessine

avec les impressions

            au sens de marques

celles que laissent sur la peau

les mauvais sommeils

les mauvais conseils

les bagues et les chaines

les épines des églantines

les fils barbelés

les chutes de vélos

les grands treks dans les archipels administratifs

les vents d’hiver

les gifles du sors

les coups reçus

les coups donnés

 

ces coups dont je saisis

mais toujours trop tard

que c’est moi

qui me les inflige

 

m’en absoudrai-je un jour

--

Lien vers le premier carnet : Les carnets de mythologies appliquées, vol. 1, l'enfant rouge

--

OEuvre de la couverture (c) Lucie-Madeleine Delisle - La forêt de vitrail

 

Acheter ce livre

Bertrand Nayet

Né à Auxerre, en France, le 9 août 1962, Bertrand Nayet est arrivé au Manitoba en automne 1975. Après des études en histoire, littérature française, traduction, biologie, espagnol et pédagogie, il travaille quelques années en traduction puis œuvre en éducation pendant près de 30 ans en même temps qu’il écrit des nouvelles, du théâtre, de la poésie et des critiques, illustre des recueils, peint, sculpte, joue la comédie et la met en scène. Il se consacre désormais totalement aux arts. Ses textes ont paru dans des recueils collectifs : Blé-25 ans d’éditions (Blé, 1999), Théâtre en pièces (Blé, 2000), Nouvel homme (Plaines, 2003), Saint-Boniface 1908-1908 : reflets d’une ville (PUSB, 2008), Le soleil est la première machine (Blé, 2008), Sillons (Blé, 2009), BREF ! (Blé, 2017), des revues : Prairie Fire, les Cahiers franco-canadiens de l’Ouest, Art le Sabord, Éloizes et Liaison, des anthologies : L’érotique, poème court/haïkus (Biliki, 2006), Haïku et francophonie canadienne (David, 2000), Chevaucher la lune (David, 2001), Dire le Nord (David, 2002), Dire la faune (David, 2003). Bertrand a publié 7 recueils : La vie quotidienne et autres champs de mines (Blé, 1998, finaliste au prix littéraire La Liberté), Voyages en papier (Blé, 2003, avec Charles Leblanc et France Adams), Juste un grand vent (David, 2003, haïkus), La lune en mille goutte (David, 2009, haïkus, finaliste au Prix de poésie Aqua Books Lansdowne Poetry Prize), Contes de fils et d’eau (Plaines, 2013), Les Carnets de mythologies appliquées – premier carnet – L’enfant rouge (Blé, 2018, lauréat du prix littéraire Rue-Deschambault), Les Carnets de mythologies appliquées – deuxième carnet – À deux degrés du paradis (Blé, 2019). Il a aussi édité le collectif de haïkus Sur une même écorce (David, 2014). Bertrand Nayet a aussi illustré : L’appétit du compteur (Leblanc, Blé, 2003) Voyages en papier (Nayet, Leblanc et Adams, Blé, 2003), Du pain, du lait, des œufs, du beurre (Adams, Plaines, 2004), La lune en mille gouttes (David, 2009), Contes de fils et d’eaux (Plaines, 2013), Les lieux de l’amour, l’amour des lieux (Leblanc et Nayet, Blé, 2015). Bertrand Nayet est actuellement directeur de la Collection Haïku des Éditions David, secrétaire perpétuel du Collectif post-néo-rieliste, président de l’Association des auteur·e·s du Manitoba français, animateur du Kukaï Rouge et du cercle littéraire Coulée d’encre.

 

PHOTOGRAPHIE DE L'AUTEUR (c) MARCEL DRUWÉ www.marceldruwephoto.ca

 

ENTREVUE AVEC BERTRAND NAYET