soubresauts

Poésie Auteur: Charles Leblanc

Résumé

soubresauts : Ça se voit, ça s'entend, ça touche, ça se sent, ça se goûte, puis ça s'allume, ça chauffe, ça bouillonne, ça soubresaute, puis ça s'écrit. Aussi simple et compliqué que ça. - Charles Leblanc

« Ceux pour qui le poème capte ou signale une essence voilée de mystère ne peuvent que recevoir comme un cinglant affront à la Muse le réalisme irrévérencieux de Leblanc. Ainsi, cet enfant terrible des lettres manitobaines, voire des lettres francophones en situation minoritaire, qu'est Charles Leblanc, fait preuve d'une redoutable exigence de lucidité et insiste sur l'importance de ne jamais trahir son rêve : justice sociale ou amour. » - René LaFleur

---

« Dans une langue simple sans artifices, le poète observe les hauts et les bas de la vie quotidienne qui vont de la joie de conduire une moto sur l’autoroute aux misères qui nous affectent, même de manière éloignée : « je pleure les trucidés les éventrés/qui ne compressent pas ce qui leur arrive/je pleure les vies engluées dans le médiocre ». Le quotidien est aussi vécu d’une manière vive dans le poème intitulé « révélations industrielles (1979-1984) », ou le poète dresse le portrait de personnages colorés issus de différentes nationalités. Solidaire de ses collègues, il parvient à saisir finement la détresse ou la drôlerie des situations humaines des travailleurs d’usine. »

Guy Marchamps / Clément Morin (Trois-Rievières)
Recension Revue le libraire (Hors série Automne 2013)


L'auteur

Détails

Éditeur: Éditions du Blé

Genre: Poésie

Pages: 88

Date de parution: 15 octobre 2013

ISBN (Papier): 9782923673929

ISBN (PDF): 9782923673936

Code: BLE134

Acheter sur refc.ca