Les incontournables de l’été – NOUVELLES

27 juillet 2018

Les Éditions du Blé vous souhaitent un très bel été et vous suggèrent quelques nouvelles à prendre en voyage.

 

LOINTAINES
Lise Gaboury-Diallo 

C’est au cœur de l’Afrique de l’Ouest que se nouent et se dénouent les trames de vie évoquées dans les nouvelles de ce recueil. Mêlant fiction et vérité, Lointaines se veut une invitation au voyage pour nous amener ailleurs, dans une errance marquée par le dépaysement.

 

LÀ-BAS DANS LA PLAINE
Vartan Hézaran

L’auteur crée une intimité où la psychologie est reportée sur l’étendue désertique des plaines. Chaque nouvelle est captivante et chacune s’achève sans chute véritable, comme si on était devant un paysage infini, sans issu, où le bonheur apparaît sous la forme d’une limite sans cesse reportée ou repoussée.

 

INCIDENTS DE PARCOURS
Simone Chaput

Nouvelles troublantes, percutantes et étrangement envoûtantes. Il y a dans ces textes de nombreux paradoxes, une bonne dose d’ironie et une insidieuse lucidité sur la condition humaine. Les personnages ont de beaux rôles mais la vie n’est pas douce avec eux.

 

ACCOSTAGES
sous le direction de Ingrid Joubert

Les deux sens du mot échouer (aboutir et rater) disent bien ce qui arrive à plusieurs personnages qui peuplent ces recits et nouvelles : Après avoir échoué dans la vie quotidienne, on échoue sur des rivages imprévus et étranges.

 

VOYAGES EN PAPIER
Nayet / Leblanc / Adams

En lisant ces trois textes, le lecteur est entraîné à son tour dans ces Voyages de papier, avec un petit plaisir supplémentaire et parfois défendu : celui de lire la correspondance qui ne lui est pas destinée.

 

 

DÉCLINAISONS MASCULINES
Eileen Lohka

Dans des textes aux formes diverses et sous de multiples horizons, ces hommes se déclinent en paysages contrastés et sensibles. Aux prises avec les autres, c’est pourtant avec eux-mêmes qu’ils devront composer. Seuls maîtres de leur destinée, ils apparaissent tantôt cruels et tyranniques, tantôt fragiles, tendres et secrets, toujours complexes.

 

UN LONG VOYAGE
Marie Jack

Des nouvelles à lire comme un album d’anciennes photos sépia aux contours un peu imprécis, estompés, où s’esquisse la vie de plusieurs personnages fondus en un seul. Chaque nouvelle se termine par une « découverte », une prise de conscience qui, paradoxalement, se fait dans une surprenante douceur.

 

NOUVELLES ORPHELINES
Robert Nicolas

Textes inspirés de petits drames, survenant souvent dans la banalité de la vie quotidienne. Avec un sérieux teinté parfois d’un humour décapant, les différentes voies narratives tissent des scènes plausibles qui dérapent régulièrement, entraînant le lecteur dans des situations cocasses, hors de l’ordinaire.

 

BREF !
BREF !
sous la direction de Charles Leblanc

Un recueil de 150 nouvelles de 150 mots ou moins. Écrivains en herbe ou auteurs confirmés étaient les bienvenus pour répondre à l’appel, tous les thèmes sont abordés dans l’ouvrage, vous ferez des découvertes étonnantes.

 

4 commères
LES QUATRE COMMÈRES DE LA RUE DES ORMES
Louise Dandeneau

Elles sont quatre et, comme dirait Vigneault, elles parlent pour parler, d’autrui surtout, mais sans se l’avouer, d’elles-mêmes. Elles forment un cercle si résolument fermé au monde qu’on sait qu’en son sein elles ne peuvent que médire des bonheurs et jouir des tragédies qui les entourent.

 

VOYAGES AU PAYS DES MALÉFICES
Tatiana Arcand

Les Prairies canadiennes, pays d’horizons infinis, où tout est à découvert et rien n’échappe à l’œil. Et pourtant… sa « mer » avale les amoureux, ses bois et ses champs hébergent des chimères, ses chemins conduisent à des horreurs et ses artéfacts sont habités par des esprits fantastiques.

Voir aussi l’article : Les incontournables – ROMANS