Simone Chaput

L'auteur

Simone Chaput est originaire de Saint-Boniface (Manitoba) où elle a étudié et obtenu son premier diplôme universitaire au Collège universitaire de Saint-Boniface et à l’Université du Manitoba. En 1978, elle termine une maîtrise en littérature à l’Université de Toronto. Elle a fait un stage en littérature/théâtre à l’Université de Londres et a séjourné en France, en Italie et en Grèce. De retour au Manitoba, elle enseigne et commence à écrire. Son premier roman, La Vigne amère, est publié aux Éditions du Blé en 1989 et couronné l'année suivante du prix littéraire La Liberté, renommé depuis le Prix Rue-Deschambault. Son deuxième roman, Un piano dans le noir, également paru aux Éditions du Blé, en 1991, a lui aussi obtenu le prix littéraire La Liberté, en 1992. Ses deux autres romans, Le Coulonneux et La belle ordure ont été respectivement lancés en 1998 et 2010. Elle est aussi l'auteure d'un recueil de nouvelles, Incidents de parcours. En 2014, elle a remporté le prix Champlain et le prix des lecteurs Radio-Canada pour son roman Un vent prodigue chez Léméac Éditeur où parait en 2017 un nouveau roman, Une terrasse en mai. Simone enseigne, à temps partiel, la langue et la littérature françaises à l’Université de Winnipeg. 

--

Article de Pamela V. Sing L'oeuvre de Simone Chaput : pour rompre avec l'exiguïté pour Liaison #165

Article de Lucie Hotte "Drame familial et quête de soi" pour Nuit Blanche #143

--

ENTREVUE AVEC SIMONE CHAPUT (2015)


Livres